Catégories

Articles récents

Connectez-vous à Tamtam News

octobre 19, 2021

Tamtam News

Pariez sur l’info

Des députés Congolais et la société civile plaident pour la suppression de la Commune contestée de Minembwe

3 min read

Le Président congolais Felix Tshisekedi a accordé un entretien à un collectif des députés provinciaux venus de Sud-Kivu dans sa résidence de Goma où il séjourne depuis le lundi 5 septembre. 

Les échanges ont principalement tourné autour des tensions suscitées dans le pays par de l’installation soudaine d’un bourgmestre à la tête de la commune contestée de Minembwe dans la partie Est  de la RDC. 

Au sortir de leur audience avec le Président, les députés ont fait savoir à la presse locale d’avoir clairement indiqué au chef de l’Etat Congolais leur désapprobation concernant Minembwe. Pour les députés, la procédure qui a conduit à la reconnaissance de Minembwe comme commune en RDC était frauduleuse et en opposition avec les avis des populations congolaises. Dans leur plaidoyer, les élus du Sud-Kivu ont demandé au chef de l’Etat la suppression de la commune contestée et la révocation du décret conférant statut de commune à ladite zone. 

D’après leur porte-parole, le Chef de l’Etat a fait part également de son indignation au sujet de l’installation d’un bourgmestre à Minembwe et a promis d’instruire le Ministre congolais de l’Interieur pour le retrait du statut de commune à Minembwe. 

La société civile se mobilise 

L’avenir s’annonce agité en République Démocratique du Congo. 

La tension ne semble pas baisser de teneur dans le pays après l’installation de par l’initiative personnelle du Ministre de la Décentralisation d’un bourgmestre dans la commune contestée de Minembwe à l’Est-sud du pays. 

Le chef de l’Etat congolais qui a depuis pris ses distances avec les événements du 28 septembre ne s’est pas encore exprimé ouvertement sur le sujet et il n’a pas réagi aux sollicitations de la presse à propos. 

Au niveau de la société civile, les différentes plateformes ont appelé mardi 6 septembre les populations à la mobilisation générale pour barrer la route à toute tentative de reconnaissance de Minembwe comme commune en RDC. 

La Nouvelle société civile congolaise (NSSC), une plateforme regroupant des structures de la société civile a appelé les congolais, par l’entremise de son noyau de Bukavu, à observer une ville morte à partir du samedi 10 octobre pour réclamer la suppression de la Commune contestée et le départ au Gouvernement du Ministre de la Décentralisation. 

Le Comite Laïc de Coordination (CLC) proche de l’Eglise catholique et auteur des marches de protestation ayant ébranlé la fin du règne de l’ancien Président Kabila a appelé mardi les populations congolaises à résister contre la reconnaissance de la dite commune et à se mobiliser derrière une série d’actions. Le CLC a aussi appelé à supprimer le ministère de la décentralisation.

Une plateforme de la société civile dénommée « Le Congo éternel » a promis d’initier une pétition populaire en fin de semaine pour exiger le retrait du décret portant création des nouvelles communes en RDC. 

Le regroupement «société civile pour le changement» a annoncé mercredi dans l’après-midi à la presse locale avoir fait parvenir au Chef de l’Etat congolais et au Premier Ministre une demande d’explication concernant Minembwe. Cette plateforme de la société civile soupçonne une manipulation du Rwanda autour des autorités congolaises. Ce qui est susceptible de porter préjudice aux intérêts stratégiques de la RDC, ont-il fait savoir. Tamtam News 

PARTAGER CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Écrire à Tamtam News
1
Écrire à Tamtam
Salut 👋🏼,
Bienvenue chez Tamtam News. Avez-vous une Opinion à faire publier chez Tamtam? tamtamnewsnet@gmail.com.