Catégories

Articles récents

Connectez-vous à Tamtam News

lun. Avr 12th, 2021

Tamtam News

Pariez sur linfo

Le Président Congolais Félix Tshisekedi a-t-il été faussement indexé dans l’affaire Minembwe?

3 min read

Par L’Oiseau perché

Le Président congolais Félix Tshisekedi a quitté la République Démocratique du Congo le samedi 26 septembre pour un voyage privé en Belgique, il a regagné le pays le jeudi 1 Octobre. Sous sa houlette, une décision sur la caravane de paix vers les provinces de l’Est du Congo a été prise en plein Conseil des ministres, pour se tenir du 22 au 1 Octobre.
Le lundi 28 septembre, soit deux jours après son départ du pays, l’installation d’un bourgmestre dans la commune contestee de Minembwe a eu lieu, en présence des membres de la caravane et de l’Ambassadeur Américain en poste à Kinshasa. L’événement a provoqué un mécontentement général dans le pays et causé un sentiment de frustration aux populations congolaises qui ont toujours demandé aux autorités l’annulation des actes conférant le statut de commune rurale à la zone de Minembwe.

Depuis cet événement, les critiques du Président Félix Tshisekedi ont rapproché son déplacement brusque vers la Belgique avec les événements de Minembwe.

Ces critiques pensent que le Président Félix Tshisekedi était au courant du plan d’installer un bourgmestre à Minembwe.
Certaines critiques du Président disent que l’ancien Président Mobutu affichait le même comportement lorsque des faits majeurs, dans le pays, mettaient en mal sa personne.
Le Gouvernement congolais, par l’entremise du ministre de la communication, a essayé de rassurer en réfutant toutes les allégations de connexion entre le Président de la République et la cérémonie tenue à Minembwe le 28 septembre.

Toutes ces allégations ont sûrement provoqué de gène auprès du Président congolais qui est attendu cet avant midi à Goma.
Avec cette nouvelle donne, sa rencontre avec les populations de cette partie du pays, en proie à des violences, pourra être tendue.

Le correspondant local de Tamtam News en Belgique a confirmé de ses sources sur place que le voyage du Président congolais était en fait privé. Il était en Belgique pour un suivi médical de routine déjà programmé. «L’intense activité dont a fait montre le Président, en dehors de sa feuille de route prévue avec plusieurs rencontres de haut niveau, était justement une façon d’éloigner les accusations ayant trait à l’affaire Minembwe.» a renseigné notre source.

Il est possible aussi que l’absence du Président de la République du pays et son départ soient utilisés comme appâts pour précipiter l’organisation de la cérémonie d’installation du bourgmestre de Minembwe sachant que cela pouvait engendrer une sorte de confusion chez les populations et ses soutiens qui croiraient tout de suite à son implication. Une quelconque stratégie amenerait les populations à ne pas opposer une résistance.

Simple coïncidence ou calcul politicien, la date de retour du Président de la République au pays le jeudi 1 octobre coïncidait avec la fin de la caravane de paix et le retour de la délégation à Kinshasa, la capitale.

Au mois de juillet, pendant que le Président congolais se trouvait en réunion avec son prédécesseur Joseph Kabila dans sa résidence de la N’sele, l’Assemblée nationale acquise majoritairement à ce dernier entérinait la désignation d’un futur président de la CENI. Plusieurs analystes ont perçu cet événement comme étant une manière de se servir de l’image du Président de la République pour faire croire à la population qu’il était en accord avec tous les événements.
Le cas de Minembwe n’est pas loin de ressembler à la situation décrite ci-haut.

Ces genres de situations n’arrangent certainement pas la posture du Président congolais devant sa population.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Écrire à Tamtam News
1
Écrire à Tamtam
Salut 👋🏼,
Bienvenue chez Tamtam News. Avez-vous une Opinion à faire publier chez Tamtam? tamtamnewsnet@gmail.com.