Catégories

Articles récents

Connectez-vous à Tamtam News

jeu. Mar 4th, 2021

Tamtam News

Pariez sur linfo

Nigéria : les autorités alertent contre la circulation des faux vaccins Covid

2 min read

Les autorités nigérianes ont récemment annoncé qu’elles espéraient vacciner 40% de la population en 2021.

Les autorités nigérianes ont mis en garde contre les faux vaccins contre les coronavirus dans le pays où 10 millions de doses réelles de vaccins devraient arriver en mars.

«Il y a des rapports faisant état de faux vaccins au Nigéria», a déclaré vendredi le directeur général de l’Agence nationale nigériane de contrôle administratif et pharmaceutique (NAFDAC), Mojisola Adeyeye.

«La NAFDAC supplie le public de se méfier. Aucun vaccin COVID n’a été approuvé par la NAFDAC. Les faux vaccins peuvent provoquer des maladies de type COVID ou d’autres maladies graves qui pourraient tuer. »

Les vaccins prévus du Nigéria ajoutent aux 100 000 doses attendues du vaccin Pfizer-BioNTech, bien qu’il n’ait pas été précisé quel type de vaccin serait utilisé pour les 10 millions de doses.

Il était également difficile de savoir si le lot serait financé par l’Union africaine (UA) ou dans le cadre de COVAX, qui relie l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à des partenaires privés pour travailler à l’approvisionnement groupé et à une distribution équitable.

Les autorités nigérianes ont récemment annoncé qu’elles espéraient vacciner 40% de la population en 2021.

Mais les défis du transport et du stockage des vaccins pour des millions de personnes sont énormes dans un pays où les installations hospitalières adéquates font défaut.

En avril de l’année dernière, les tests de coronavirus sur le marché noir ont prospéré au Nigéria parce que les citoyens hésitaient à être soumis à une quarantaine obligatoire.

Le pays le plus peuplé d’Afrique, avec environ 200 millions d’habitants, le Nigéria a officiellement signalé quelque 104 000 cas de COVID-19, avec 1 382 décès.

Mais on pense que ces chiffres sont en deçà du bilan réel puisque le nombre de tests est faible.

Les cas ont fortement augmenté depuis fin novembre, notamment dans la capitale économique Lagos, une ville d’environ 20 millions d’habitants. Le taux de mortalité a également augmenté.

Une souche variante de coronavirus a été découverte ces derniers mois. Il a été trouvé dans deux échantillons de patients recueillis les 3 août et 9 octobre dans l’État nigérian d’Osun, selon un document de recherche de travail consulté par l’agence de presse Associated Press.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Écrire à Tamtam News
1
Écrire à Tamtam
Salut 👋🏼,
Bienvenue chez Tamtam News. Avez-vous une Opinion à faire publier chez Tamtam? tamtamnewsnet@gmail.com.