Catégories

Articles récents

Connectez-vous à Tamtam News

mer. Oct 21st, 2020

Tamtam News TMT News

Pariez sur linfo

«Que Dieu nous aide» si Trump remporte la réélection, dit le Premier ministre palestinien

3 min read

Le Premier ministre Mohammad Shtayyeh dit que ce sera désastreux pour son peuple si le président américain est réélu le mois prochain.

Les commentaires de Shtayyeh reflétaient le sentiment de désespoir du côté palestinien après une série de mesures américaines qui les ont laissés affaiblis et isolés. 

Le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh a déclaré qu’une victoire de Donald Trump aux prochaines élections présidentielles aux États-Unis serait désastreuse pour son peuple – et le monde en général.

Dans des commentaires faits lors d’une réunion avec les législateurs européens mardi, Shtayyeh a déclaré que les quatre dernières années de l’administration Trump avaient gravement nui aux Palestiniens.

«Si nous voulons vivre encore quatre ans avec le président Trump, que Dieu nous aide, que Dieu vous aide et que Dieu aide le monde entier», a déclaré le Premier ministre, répétant les commentaires qu’il avait tenus un jour plus tôt dans un discours virtuel au Parlement européen. Les commentaires ont également été publiés sur sa page Facebook.

« Si les choses doivent changer aux États-Unis, je pense que cela se reflétera directement sur la relation israélo-palestinienne », a déclaré Shtayyeh, faisant référence au candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden qui a remporté les élections du 3 novembre. «Et cela se reflétera également sur la relation bilatérale palestinienne-américaine.»

Trump et le conflit israélo-palestinien

Les Palestiniens se sont traditionnellement abstenus de prendre une position publique explicite lors des élections présidentielles américaines.

Les commentaires de Shtayyeh reflétaient un sentiment de désespoir du côté palestinien après une série de mesures controversées de Washington, notamment la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël à la fin de 2017 et le déménagement ultérieur de l’ambassade là-bas. À l’époque, les dirigeants palestiniens, qui considèrent Jérusalem-Est occupée comme la capitale de leur futur État, ont déclaré que les États-Unis n’étaient plus un intermédiaire honnête dans les négociations.

Par la suite, les États-Unis ont fermé les bureaux de la mission de l’Organisation de libération de la Palestine à Washington en réponse au refus de l’Autorité palestinienne d’entrer dans des pourparlers dirigés par les États-Unis avec Israël.

Trump a également coupé des centaines de millions de dollars d’aide américaine aux Palestiniens et a publié plus tôt cette année un soi-disant «plan pour le Moyen-Orient» qui a été carrément rejeté par les Palestiniens comme trop favorable à l’allié fidèle des États-Unis, Israël.

Il envisage l’annexion par Israël de larges pans de la Cisjordanie occupée, y compris les colonies juives illégales et la vallée du Jourdain, donnant à Israël une frontière orientale permanente le long du Jourdain.

L’administration Trump a également déclaré qu’elle ne considérait plus les colonies israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est comme illégales, annulant des décennies de politique américaine – une décision condamnée par les Palestiniens et les groupes de défense des droits.

Plus récemment, l’administration Trump a également persuadé deux pays arabes du Golfe, les Émirats arabes unis et Bahreïn, d’établir des relations diplomatiques complètes avec Israël et a poussé d’autres pays arabes à emboîter le pas.

Les accords annoncés en août ont été critiqués par les Palestiniens comme de graves trahisons de la part des États arabes, sapant encore plus leurs efforts pour parvenir à l’autodétermination. Ils ont également sapé le consensus arabe traditionnel selon lequel la reconnaissance d’Israël ne vient qu’en échange d’un État palestinien indépendant.

Pour l’instant, la majorité des États arabes disent qu’ils restent attachés à l’Initiative de paix arabe – qui appelle au retrait complet d’Israël des territoires palestiniens occupés après 1967 en échange de la paix et de l’établissement complet de relations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Écrire à Tamtam News
1
Écrire à Tamtam
Salut 👋🏼,
Bienvenue chez Tamtam News. Avez-vous une Opinion à faire publier chez Tamtam? tamtamnewsnet@gmail.com.