Catégories

Articles récents

Connectez-vous à Tamtam News

octobre 19, 2021

Tamtam News

Pariez sur l’info

Qui alimente les réseaux des parlementaires-debout de l’UDPS?

2 min read

Par L’Oiseau perché

La question est sur toutes les lèvres en République Démocratique du Congo  » RDC », où un phénomène d’un genre nouveau est né. En effet, depuis l’accession de Félix Tshisekedi à la présidence de la République, plusieurs groupes, se revendiquant de l’UDPS le parti présidentiel, ont émergé dans le débat public.

Profitant de l’ouverture du pays aux réseaux sociaux pour se faire connaître, ces groupes sont souvent mal perçus par le public. Des groupes intransigeants qui peuvent devenir violents mais aussi qui tiennent des discours, non seulement, qui dérangent mais parfois à connotation tribale et ethnique.

En dépit des appels répétés du Président congolais à bannir le tribalisme, ces groupes ne semblent pas être inquiétés. Ce qui pousse plus d’une personne à croire en une complicité avec le pouvoir.

Encore très récemment, ces groupes qui ne cessent de se revendiquer de l’UDPS sont passés à autre chose. Sous la bannière de l’UDPS, une vidéo a suscité l’indignation et l’émoi dans le pays; des combattants débout présentant des filles avec leurs numéros de téléphone pour leur trouver des hommes en Europe. Du côté du parti présidentiel, il n’y a eu aucun communiqué pour condamner ces actes qui ternissent l’image du parti. Il n’essaie pas non plus de prendre ses distances avec ces groupes hostiles.

Ces derniers font aussi un affront contre les alliés du Président Tshisekedi. On peut entendre des insultes à répétition contre Moïse Katumbi ou Jean Pierre Bemba, mais aussi contre Vital Kamerhe. Les parlementaires- debout se lancent aussi dans une guerre contre l’ancien Président Joseph Kabila sur qui ils collent tous les noms abusifs.

Dans la pratique, ce sont des propos outrageants qui font mal aux oreilles. Ce qui est devenu un phénomène en RDC n’inquiète pas non plus la Justice congolaise. Tout se passe donc comme si c’était normal. Au niveau des personnes citées abusivement et de façon laconique, c’est une peine perdue que de vouloir poursuivre ces groupes, pourtant bien identifiables à partir de leurs vidéos, en Justice.

L’inaction des autorités et de la justice pousse plus d’une personne à penser à une complicité ou encore à quelque chose de cautionner d’avance.
On parle d’un groupe entretenu et alimenté par le parti UDPS pour ternir l’image des alliés et des détracteurs en perspective des élections de 2023.

Un courrier pour Tamtam News de la part de L’Oiseau perché
PARTAGER CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Écrire à Tamtam News
1
Écrire à Tamtam
Salut 👋🏼,
Bienvenue chez Tamtam News. Avez-vous une Opinion à faire publier chez Tamtam? tamtamnewsnet@gmail.com.