Catégories

Articles récents

Connectez-vous à Tamtam News

jeu. Mar 4th, 2021

Tamtam News

Pariez sur linfo

RDC : ACAJ accuse le ministre de l’ESU du « non respect des consignes présidentielles »

2 min read

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) accuse le ministre de l’ESU sortant, Thomas Luhaka, d’aller au delà des décisions prises par le chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Alors que le président Tshisekedi a interdit les nominations et les mouvements du personnel, durant cette période où le gouvernement Ilunkamba expédie les affaires courantes, Thomas Luhaka a pris un arrêté le 4 février portant nomination et promotion du personnel académique et scientifique des universités de la République Démocratique du Congo.

Cet arrêté ministériel a violé, de manière consciente et délibérée, l’esprit et la lettre du communiqué officiel de la Présidence de la République, datant du 30 janvier 2021, portant mesures conservatoires relatives à la démission du gouvernement de coalition FCC-CACH.

Par ailleurs le point 1 du communiqué ordonne la suspension jusqu’à nouvel ordre, des recrutements, des nominations, des promotions et mouvement du personnel à tous les niveaux », a rappelé l’ACAJ dans son communiqué de presse.

Après la démission du gouvernement Ilunkamba, la Présidence a pris plusieurs décisions conservatoires avant la mise en place du nouveau gouvernement.

Le président de la République a interdit aux membres du gouvernement, dirigeants des sociétés commerciales du portefeuille de l’État, responsables des établissements et services publics de l’État et les secrétaires généraux de l’administration publique de recruter, de nommer, d’octroyer des promotions et de procéder aux mouvements du personnel à tous les niveaux.

ACAJ a indiqué que cet arrêté n’a pas non plus respecté les prescrits de l’ordonnance portant organisation et fonctionnement du gouvernement, modalités de collaboration entre le président de la République et le gouvernement.

ACAJ a invité le ministre de l’ESU de rapporter son arrêté qui viole les décisions prises par la Présidence, reprises dans le communiqué officiel du 30 janvier 2021, et qui ne respecte pas non plus les principes généraux de droit administratif régissant l’expédition des affaires courantes.

Pexaunet Chris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Écrire à Tamtam News
1
Écrire à Tamtam
Salut 👋🏼,
Bienvenue chez Tamtam News. Avez-vous une Opinion à faire publier chez Tamtam? tamtamnewsnet@gmail.com.