Catégories

Articles récents

Connectez-vous à Tamtam News

lun. Avr 12th, 2021

Tamtam News

Pariez sur linfo

RDC: Plusieurs mois d’impaiement de salaires des députés provinciaux menace la stabilité des provinces

2 min read

Dans la capitale Kinshasa, des va-et -vient des députés provinciaux se poursuivent. Le pays en compte au total 740 pour les vingt-six provinces. Les missions des députés embarquent pour la capitale avec comme seul objectif « plaider les salaires ». Une fois à Kinshasa, certaines délégations venues de provinces peinent pour se faire recevoir par les autorités centrales qui, connaissant leur problème à fonds, n’ont simplement pas de réponses à offrir. Ils choisissent alors de les esquiver.

Ces missions régulières des députés provinciaux pourtant censés être en poste dans des provinces ont toujours signalé un malaise général dans le pays. 

La plus part des gouverneurs de provinces  passent eux aussi une bonne partie de  leur temps à Kinshasa entrain de plaider pour leurs provinces. Mais cela ne suffit pas souvent pour convaincre les députés qui les voient rentrer sans réponses. 

Certaines assemblées provinciales enregistrent jusqu’à neuf mois de non paiement de salaires et cela ne reste pas sans répercussions sur le fonctionnement des institutions de province. 

Le pays en son ensemble connaît actuellement des perturbations de ses institutions provinciales. Des gouverneurs sont évincés de leurs postes accusés de ne pas faire assez pour apporter de solutions aux problèmes. 

Les textes applicables en RDC prévoient une rétrocession de 40% aux provinces des recettes envoyées à Kinshasa. La mise en œuvre de la dite rétrocession a toujours été sélective de provinces et fait à compte-goutte. 

Les provinces ne disposant pas toutes des recettes à déclarer auprès de Kinshasa, il est prévu dans le pays la mise en place d’une caisse de péréquation pour résoudre le problème de développement des provinces. 

Quelques gouverneurs de provinces ont perdu leurs postes cette année dans le  Mai-ndombe, Kasaï central, Mongala, Kwilu et la tendance se poursuit. Toutes les provinces ou presque rencontrent des agitations similaires. 

Seules dans quelques provinces du pays des députés affichent un calme relatif et cela pour une raison évidente. Dans les provinces minières du Lualaba, Haut Katanga, Nord Kivu, Sud-Kivu, des provinces riches naturellement, des gouverneurs s’organisent autrement pour satisfaire aux demandes des députés provinciaux. 

Dans une déclaration lue vendredi 24 juillet 2020 par l’un des représentants des députés provinciaux de toutes les 26 provinces, ils ont menacé de boycotter la rentrée parlementaire de septembre si les arriérés de salaire ne sont pas résolues. 

Tamtam News 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Écrire à Tamtam News
1
Écrire à Tamtam
Salut 👋🏼,
Bienvenue chez Tamtam News. Avez-vous une Opinion à faire publier chez Tamtam? tamtamnewsnet@gmail.com.