Catégories

Articles récents

Connectez-vous à Tamtam News

lun. Avr 12th, 2021

Tamtam News

Pariez sur linfo

Violences raciales aux Etats-Unis: Des manifestants renversent des statues de Roosevelt et Lincoln à Portland

2 min read

Des manifestants ont renversé des statues d’anciens présidents lors de l’événement «Journée de la colère des peuples autochtones» dans l’État américain de l’Oregon.

Les manifestants ont renversé les statues des anciens présidents Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln à Portland, dans l’Oregon, dimanche soir dans une déclaration de «rage» envers Columbus Day.

Les organisateurs de la manifestation ont surnommé l’événement «Journée de la rage des peuples autochtones», en réponse à la fête fédérale de lundi nommée d’après l’explorateur italien du XVe siècle Christophe Colomb, une figure polarisante qui, selon les défenseurs des Amérindiens, a déclenché des siècles de génocide contre les populations autochtones des Amériques.

Le groupe a jeté des chaînes autour de la statue de Roosevelt, officiellement intitulée «Theodore Roosevelt, Rough Rider». Ils ont jeté de la peinture rouge sur le monument et ont commencé à utiliser un chalumeau sur la base de la statue, ont rapporté les médias.

La foule a descendu la statue juste avant 21 heures, heure locale (04h00 GMT). Le groupe a ensuite tourné son attention vers la statue de Lincoln, la faisant tomber environ huit minutes plus tard.

Les historiens ont déclaré que Roosevelt avait exprimé son hostilité envers les Amérindiens, disant un jour: «Je ne vais pas jusqu’à penser que les seuls bons Indiens sont des Indiens morts, mais je crois que neuf sur dix le sont.»

Les manifestants ont peint à la bombe «Dakota 38» sur la base de la statue de Lincoln, faisant référence aux 38 hommes du Dakota que Lincoln a approuvé pour avoir pendus après que ces hommes aient été impliqués dans un violent conflit avec des colons blancs dans le Minnesota.

Après avoir renversé les statues, la foule a commencé à briser les vitres de la Société historique de l’Oregon et s’est ensuite rendue au bureau de la sécurité publique du campus de l’Université de Portland.

La police a ensuite déclaré l’événement une émeute et a ordonné au groupe de se disperser.

La police a déclaré que toute personne impliquée dans un «comportement criminel, y compris le vandalisme» était susceptible d’être arrêtée. On ne sait pas si des arrestations ont été effectuées.

Les monuments sont les dernières statues à descendre dans une vague de monuments supprimés et de manifestations déclenchées par la mort de George Floyd le 25 mai en garde à vue à Minneapolis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Écrire à Tamtam News
1
Écrire à Tamtam
Salut 👋🏼,
Bienvenue chez Tamtam News. Avez-vous une Opinion à faire publier chez Tamtam? tamtamnewsnet@gmail.com.