Catégories

Articles récents

Connectez-vous à Tamtam News

novembre 20, 2021

Tamtam News

Pariez sur l’info

Lomami :  » la réhabilitation des ponts Luilu et Lubilanji émane du pouvoir central et non de la province » le Député provincial Mbaya Wa Muadi

2 min read

Les ponts Luilu et Lubilanji érigés sur les rivières portant les mêmes noms sur la route nationale N°1 entre le territoire de Luilu dans la province de Lomami et le territoire de Kanyama dans la province du Haut Lomami sont toujours dans un état de délabrement il y a plusieurs mois, selon le Député provincial Joseph Mbaya Kabue Wa Muadi qui s’est confié à notre média précise que la réhabilitation de ces ponts est à la charge du pouvoir central et non du pouvoir provincial, selon lui, ces ponts sont jetés sur la Route nationale N°1.

 » Concernant les ponts de Luilu et Lubilanji, étant élu du peuple, nous devons être honnêtes. Il y a plusieurs de mes collègues qui jouent à la démagogie entrain de mentir notre population en disant qu’ils sont allés voir le gouverneur intérimaire pour solliciter le début de travaux. Ces travaux des ponts Luilu et Lubilanji sont financés par le pouvoir central et le gouverneur intérimaire n’y est pour rien. On peut aller rencontrer l’autorité provinciale pour les plaidoyers et demander son implication au niveau du pouvoir central lors que les travaux ne sont pas encore financés. Mais pour mes collègues, je ne sais pas ce qu’ils sont allés solliciter auprès du gouverneur intérimaire alors que les fonds de ces travaux sont déjà logés en banque. » a déclaré Joseph Mbaya Kabue Wa Muadi, Député provincial élu de la ville de Mwene-ditu.

Et de poursuivre

 » Ce que nous vivons c’est une véritable démagogie de la part de nos collègues. Un élu est parti voir le gouverneur intérimaire, il a publié dans les réseaux sociaux et aujourd’hui un autre groupe de députés est parti encore, finalement ça ne se passe passe comme ça. Comme nous sommes à 9 députés provinciaux du coin (Mwene ditu et Luilu), nous devrions aller en caucus posé par exemple tous nos problèmes relatifs à la construction de nos écoles, entretien de nos routes de desserte agricoles et autres besoins au lieu que ça soit fait comme ça se fait actuellement. » a-t-il conclu.

Signalons que la Fédération des Entreprises du Congo, (FEC) locale appelle le gouvernement central à s’impliquer en urgence afin que l’interruption du trafic ne puisse intervenir où impacter les échanges commerciaux entre les deux provinces.

M. Mpandanjila

PARTAGER CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Écrire à Tamtam News
1
Écrire à Tamtam
Salut 👋🏼,
Bienvenue chez Tamtam News. Avez-vous une Opinion à faire publier chez Tamtam? tamtamnewsnet@gmail.com.