Catégories

Articles récents

Connectez-vous à Tamtam News

novembre 23, 2021

Tamtam News

Pariez sur l’info

RDC: controverses autour du nombre des morts dans l’attaque de Djugu dans l’Ituri par des rebelles, le KST fait marche arrière (dossier)

2 min read

Le Baromètre Sécuritaire du Kivu, un projet conjoint du Groupe d’études sur le Congo et de Human Rights Watch qui suit de près la situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC, a reporté près de 107 mort dans l’attaque de Djugu par des rebelles.

Cette annonce qui ne semblait pas corroborée les chiffres officiels a mis en froids le KST avec le gouvernement congolais avant que ceci ne revienne sur ses affirmations initiales.

« Après de plus amples vérifications, il ressort que le nombre confirmé de personnes tuées sur le territoire de Djugu hier s’établi pour le moment à 29 (22 à Drodro et 7 à Mba/Donga). Le Baromètre sécuritaire du Kivu avait parlé à plusieurs sources qui semblaient concordantes.», a fait savoir le KST en s’excusant pour avoir malmené l’opinion indépendamment de sa volonté.

Excuses acceptées. Le décompte macabre ne doit pas être faite pour relayer la peur et aider l’ennemi qui compte sur la terreur., a écrit un internaute

Un petit décalage peut arriver. Mais ce décalage entre 107 et 29 décès en Ituli a l’impact., s’indigne Eriko Asakura

Vous avez beaucoup à corriger. Omettre délibérément une violation des droits humains ne devrait pas être toléré : le cas de #Bibokoboko en octobre dernier., a réagi Fidèle Sebahizi

(…) voyez-vous le travail des communicateurs du Congobashing ? Il y a quelques heures ils parlaient de 107 corps découverts après attaque de Drodro. Subitement le nombre des corps « découverts » devient 27 ! Voilà les ennemis de l’état de siège., s’indigne Patrick Weston

Du côté du gouvernement c’est la même indignation totale.

« Y a pas eu 107 morts mais une vingtaine à Drodro. Le gouvernement suit de près la situation. Que tous ceux qui ont relayé cette info s’inspire de sa source pour rétablir la vérité. Dans le #ChangementDeNarratif nous prônons la transparence et sommes disponibles pour recouper »., a écrit Patrick Muyaya porte-parole du Gouvernement avant de rassurer sur l’événement.

Le gouvernement condamne cet énième acte de barbarie et compatit au malheur qui frappe à nouveau nos compatriotes. Avec le gouverneur militaire de l’Ituri tout est fait pour apporter l’assistance aux familles et à garantir la sécurité, a-t-il conclu.

Tamtam News

PARTAGER CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Écrire à Tamtam News
1
Écrire à Tamtam
Salut 👋🏼,
Bienvenue chez Tamtam News. Avez-vous une Opinion à faire publier chez Tamtam? tamtamnewsnet@gmail.com.