Catégories

Articles récents

Connectez-vous à Tamtam News

novembre 19, 2021

Tamtam News

Pariez sur l’info

RDC: les victimes des massacres Kamuina nsapu saisissent la CPI.

2 min read

Plus de 20.000 personnes réunies dans l’association des victimes de Kamuina nsapu pour l’espace Grand Kasaï, ont saisies la Cour Pénale internationale (CPI) ce jeudi 16 septembre 2021 à la Haye au Pays-Bas.

Selon le communiqué de presse parvenu à votre rédaction ce jour, Mhyran MULUMBA Président de l’AVGK annonce avoir préféré saisir le bureau du procureur de la CPI pour les massacres, tueries et violations graves des droits humains pendant la milice Kamuina nsapu entre 2016 et 2018.

Étant donné que l’appareil judiciaire Congolais présente des faiblesses et limites, la preuve est que certains dossiers ne sont pas sur la voie de connaître une issue normale, c’est le cas du dossier sur le meurtre Michel Sharp et Zaina Catalan experts de l’ONU tués par la millice et aussi le cas des plusieurs autres dossiers comme les massacres de tshisuku, nganza, mulombodi qui traînent. Face à cette situation, cette structure veut « obtenir la justice et la réparation » a renchérit Mhyran MULUMBA.

Sont cités dans cette plainte:

Joseph KABILA KABANGE L’actuel Sénateur à vie de la RDC qui « en sa qualité du Président honoraire de la RDC et commandant suprême des forces armées et de la police nationale congolaise, et chef hiérarchique pour n’avoir pas pris des mesures conséquentes relevant de sa fonction envue de faire arrêter à temps, lesdits crimes, protéger les victimes et faire juger les auteurs et complices » peut-on lire dans ce communiqué.

Sont aussi dans les viseurs de cette plainte, Evariste BUSHAB et Emmanuel Ramazani SHADARY en leurs qualités de Vice Premier Ministre de l’intérieur et sécurité ont joué un rôle dans les opérations des représailles ordonnées à la police et aux services des renseignements. Pour le même fait l’ancien patron des renseignements KALEV MUTOMB figure sur cette plainte.

Alexandre KANDE MUPOMPA l’ancien gouverneur du Kasaï Central pendant les évènements de triste mémoire répondra devant la justice comme la personne clé complice et ayant ordonnée le meurtre du Feue Chef Coutumier Prince MPANDI alias KAMUINA NSAPU, une meurtre qui a révolte les esprits jusqu’à ce les violences s’étendent presque partout dans la zone Kasaï.

Les graves cas desviolations des droits humains, massacres et tueries ont été la responsabilité des officiers militaires des forces armées de la RDC : Général des brigades ASSUMANI KUMBA ISSA Commandant du secteur opérationnel grand Kasaï, Général MUNTELA de la 5ieme région militaire, le Colonel Jean de Dieu MAMBWEDI qui croupit dans les murs de la cour militaire de Kananga en attendant d’être fixé sur sa sort dans l’affaire meurtre des experts de l’ONU, le colonel SAFARI Issac, les lieutenant-Colonels MAHINGA GAGA et MAHENSE HANNGI JOHN sont responsables des certaines exactions et massacres pour avoir exécutés les ordres mal données.

Corneille MUAMBA DIBONDO

PARTAGER CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Écrire à Tamtam News
1
Écrire à Tamtam
Salut 👋🏼,
Bienvenue chez Tamtam News. Avez-vous une Opinion à faire publier chez Tamtam? tamtamnewsnet@gmail.com.